(Kobi Gideon /GPO)
PM Netanyahu with President of Honduras, Juan Orlando Hernández

“Israël félicite le Congrès National du Honduras pour avoir adopté à une large majorité une résolution en faveur de l’ouverture d’une ambassade à Jérusalem”, a déclaré un porte-parole des Affaires Etrangères israéliennes.

Par: JNS et l’équipe d’Unis avec Israël

Les législateurs du Honduras ont voté jeudi en vue de déplacer l’ambassade de leur Etat en Israël de Tel-Aviv vers Jérusalem.

“Israël félicite le Congrès National du Honduras pour avoir adopté à une large majorité une résolution en faveur de l’ouverture d’une ambassade à Jérusalem”, a déclaré sur Twitter le porte-parole du ministère israélien des Affaires Etrangères. 

Les législateurs du Honduras ont approuvé la mesure 59-33, qui doit désormais être validée par le pouvoir exécutif.

Une notification a été envoyée au Secrétaire d’Etat auprès du ministère des Affaires Etrangères qui gère les liens qui unissent le Honduras au peuple d’Israël, et d’après laquelle le Honduras devrait envisager de déplacer son ambassade israélienne de Jérusalem vers Tel-Aviv“, a déclaré le Premier Secrétaire du Congrès National Jose Tomas Zambrano Molina.

Plus tôt cette semaine, le maire de Jérusalem Nir Barkat a annoncé que le Guatemala ouvrirait sa nouvelle ambassade à Jérusalem deux jours seulement après les Etats-Unis, mi-mai.

Comme son voisin d’Amérique Centrale, le Honduras a fortement soutenu la décision du Président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et d’y déplacer l’ambassade américaine.

Israël et le Honduras jouissent également de liens solides. En mars, Israël a annoncé qu’elle étendrait sa coopération avec le Honduras dans des domaines tels que la sécurité, le développement économique, l’éducation, la santé et l’environnement.

Le Président du Honduras Juan Orlando Hernandez avait également prévu de participer aux célébrations du 70ème anniversaire de l’Indépendance d’Israël, mais avait été contraint de se retirer de l’événement suite à des objections de certains en Israël.

 

D’autres à venir?

Quelques autres pays ont apporté leur soutien au déplacement américain.

Le Chef du Parlement roumain Liviu Dragnea a déclaré en décembre penser que son pays “devrait sérieusement envisager de déplacer son ambassade en Israël à Jérusalem“, ajoutant “Nous devrions y penser très sérieusement”.

Toutes les institutions centrales israéliennes se trouvent à Jérusalem, et les ambassadeurs ainsi que le personnel des ambassades font les allers-retours de Tel-Aviv à Jérusalem“, a t-il dit, faisant principalement écho au raisonnement de Donald Trump visant à reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne.

Netanyahou avait précédemment exprimé sa confiance en ce que la plupart des Etats européens suivraient la reconnaissance par Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël.

“Je crois que tous, ou la plupart des pays d’Europe déplaceront leurs ambassades vers Jérusalem, reconnaîtront Jérusalem comme capitale d’Israël et s’engageront solidement avec nous pour la sécurité, la prospérité et la paix”, a déclaré Netanyahou à Bruxelles lundi dernier à l’approche d’une réunion avec l’ensemble des 28 ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l’Union Européenne.

La République Tchèque a reconnu Jérusalem Ouest comme capitale d’Israël à la suite du revirement politique réalisé Trump sur la ville.

Le changement du Gouvernement Tchèque au sujet de Jérusalem fait suite à l’approbation par le Parlement Tchèque au mois de mai d’une législation reconnaissant Jérusalem comme capitale israélienne.

Au mois d’avril 2017, le ministre russe des Affaires Etrangères avait opéré un changement semblable pour reconnaître “Jérusalem Est” comme capitale israélienne.