Suheib Yousef, 2nd son of Hamas co-founder to escape terror group. (Screenshot/Channel 12) (Screenshot/Channel 12)
Suheib Yousef

«J’ai été élevé au sein du Hamas, j’ai travaillé pour le Hamas, mais lorsque j’ai été exposé à la corruption, je suis parti. J’ai coupé les ponts », a déclaré Suheib Yousef, fils du cofondateur du groupe terroriste.

Par l’équipe d’Unis avec Israël

Suheib Yousef, fils de Sheikh Hassan Yousef, cofondateur du Hamas, a fui l’organisation terroriste pour s’installer dans un pays asiatique non divulgué.

Mercredi, la chaîne de télévision israélienne Channel 12 a diffusé une interview du correspondant aux affaires israélo-palestiniennes, Ohad Hemo, qui exposait une longue liste de raisons de son désenchantement pour le Hamas.

Suheib Yousef a déclaré que la corruption parmi les membres du Hamas en Turquie avait joué le rôle de catalyseur quant au départ de son poste au sein de la “branche politique” du Hamas dans le pays et pour son entretien.

Il a affirmé que cette branche du Hamas était en réalité une unité d’espionnage dotée d’un équipement d’écoute sophistiqué permettant de faire appel aux dirigeants de l’Autorité palestinienne à Ramallah ainsi qu’à Israël et à d’autres pays arabes.

“Le Hamas réalise des opérations de sécurité et militaires sur le sol turc sous le couvert de la société civile”, a-t-il déclaré. «Ils ont des centres de sécurité à partir desquels ils utilisent un matériel d’écoute avancé pour écouter la population et les dirigeants (palestiniens) à Ramallah.»

Yousef a ajouté que la collecte de renseignements par le Hamas “ne servait pas la cause palestinienne” mais était plutôt vendue “à l’Iran en échange d’une aide financière“.

Les paiements transitent par les banques en Turquie.

Le Hamas en Turquie est également utilisé pour recruter des personnes, y compris des enfants, afin qu’ils commettent des attaques terroristes contre les israéliens, a-t-il déclaré.

Yousef a précisé que le Hamas ne souhaitait pas améliorer la vie du peuple palestinien ni créer un État palestinien.

Le but des attaques en Cisjordanie (Judée-Samarie) est de tuer des civils, non pas dans le but de résister, ni à Jérusalem, ni pour libérer des terres palestiniennes, ni même parce qu’ils détestent les juifs”, a-t-il déclaré. “Ils envoient ces innocents parce qu’ils veulent exporter la crise [de Gaza] vers la Cisjordanie.”

Il a révélé qu’il était “choqué par le comportement” des dirigeants du Hamas qui ignorent les difficultés et la pauvreté à Gaza tout en menant une vie extravagante en Turquie.

«Les dirigeants du Hamas [en Turquie] vivent dans des hôtels de luxe et des tours de luxe, leurs enfants étudient dans des écoles privées et ils sont très bien payés par le Hamas“, a déclaré Yousef. “Ils reçoivent entre quatre et cinq mille dollars par mois; ils ont des gardes, des piscines, des country clubs. Ils paient 200 dollars pour un cours [dans des restaurants raffinés] par personne alors qu’une famille à Gaza vit avec 100 dollars par mois.

Suheib est le deuxième fils du cofondateur du Hamas à avoir déserté l’organisation terroriste. Son frère aîné, Mosab, est devenu agent secret du Shin Bet, le service de sécurité intérieure d’Israël, de 1997 à 2007.

Mosab est considéré comme le plus précieux informateur du Shin Bet, puisqu’il a empêché des dizaines d’attentats-suicides et d’assassinats de citoyens israéliens et a aidé Israël à traquer les terroristes, y compris son propre père.

Suheib, cependant, a déclaré clairement dans son entretien qu’il n’avait jamais trahi le Hamas en travaillant pour le renseignement israélien, même si, selon lui, le Hamas est une “organisation terroriste raciste dangereuse pour le peuple palestinien”.

«J’ai été élevé au sein du Hamas, j’ai travaillé pour le Hamas, mais lorsque j’ai été exposé à la corruption, je suis parti. J’ai coupé les ponts», a-t-il déclaré.

Yousef avait invité son père et ceux qui suivaient l’idéologie du Hamas à ouvrir leurs yeux sur la réalité de la corruption dans l’organisation terroriste.

J’appelle les dirigeants du Hamas, y compris mon père, à démissionner de ce mouvement corrompu du Hamas“, a-t-il déclaré. “Je suis sûr que mon père sait aussi qu’il y a beaucoup de membres corrompus.”

Depuis sa victoire aux élections de 2006, le Hamas contrôle la bande de Gaza. En 2007, le Hamas a renversé le Fatah, dirigé par l’Autorité Palestinienne.

Selon le site d’informations national, les partisans du cheikh Hassan Youssef ont dénoncé ses deux fils, affirmant qu’ils “diffusaient la propagande israélienne“.