Celebration of Jerusalem Day in the Old City. (Hadas Parush/Flash90)

L’économie israélienne a progressé de 2% au deuxième trimestre de l’année, selon une estimation publiée par le Bureau Central des Statistiques d’Israël.

L’Office a enregistré une croissance de 4,8% au premier trimestre, principalement en raison d’une vague d’achats de véhicules, qui a également affecté les chiffres de croissance au deuxième trimestre.
Sans l’effet de ces achats, la croissance économique aurait été de 3,6% au premier trimestre et de 3% au deuxième trimestre.
Une ventilation des facteurs de croissance montre que les dépenses de consommation ont augmenté de 0,5% au deuxième trimestre, tandis que les investissements en immobilisations sont tombés à 6,6 et que les dépenses publiques ont augmenté de 5,2.
La croissance au premier semestre de 2018 était de 4%, selon les premières estimations du Bureau Central des Statistiques.
Le mois dernier, le ministère des Finances avait déjà averti que la croissance du deuxième trimestre se situerait entre 2 et 2,5%,dès lors, les chiffres d’aujourd’hui ne sont pas surprenants.

Source: Iton Gadol