PM Benjamin Netanyahu meets with Honduran President Juan Orlando Hernandez in Jerusalem, Oct. 29, 2015. (Kobi Gideon/GPO) (Kobi Gideon/GPO)
Hernandez Netanyahu

Le Honduras ira de l’avant avec son projet consistant à ouvrir son ambassade d’Israël à Jérusalem et Israël est en pourparlers pour ouvrir sa propre ambassade au Honduras.

Par JNS

Le Honduras envisage d’ouvrir son ambassade d’Israël à Jérusalem et Israël envisage d’ouvrir la sienne à Tegucigalpa, suite à une rencontre entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, le Président hondurien Juan Orlando Hernandez et le secrétaire américain Mike Pompeo Mardi.

La réunion s’est tenue en marge de l’investiture du Président brésilien Jair Bolsonaro.

Selon certaines informations, Israël va transformer son consulat du Honduras en une ambassade à part entière et fournir au Honduras une aide en matière de cyber-sécurité, de technologie de l’eau et de l’agriculture et en matière d’application de la loi. Israël ouvrira également son marché aux importations de café hondurien.

Israël et le Honduras “ont convenu de poursuivre un plan d’action, comprenant des réunions dans leurs trois capitales respectives, afin de faire avancer le processus de décision d’ouvrir des ambassades à Tegucigalpa et à Jérusalem“, selon une déclaration conjointe des trois pays publiée par le Département d’Etat américain.

«Les États-Unis, Israël et le Honduras sont en train de s’unir en tant qu’alliés stratégiques, résolus à promouvoir le développement et la sécurité de leurs peuples», a déclaré Hernandez dans un tweet. “L’alliance offrira d’excellents résultats et aura un impact positif sur le peuple hondurien.”

Dans le cadre de la réunion, Israël a publié une déclaration indiquant que le Président guatémaltèque, Jimmy Morales, et Sara Netanyahou, épouse du Premier ministre israélien, avaient discuté par téléphone de l’ouverture d’une ambassade du Honduras à Jérusalem lorsqu’elle était au Guatemala le mois dernier.

Le nouveau Président du Brésil a également manifesté son intérêt pour la réinstallation de son ambassade dans ce pays.

L’année dernière, le Honduras avait été l’un des huit pays à s’opposer à une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies condamnant la reconnaissance par le Président Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël.