Related:

Plus de 4 071 500 israéliens ont reçu la première dose du vaccin COVID-19 développé par Pfizer, soit 44% de la population.

Par Aryeh Savir, TPS

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou et le ministre de la Santé Yuli Edelstein ont visité mardi le centre de vaccination des services de santé Leumit à Jérusalem pour célébrer la quatre millionième personne recevant le vaccin contre le coronavirus (COVID-19) en Israël.

Netanyahou a appelé les 570 000 israéliens de plus de 50 ans qui n’ont pas encore été vaccinés à le faire tout en notant que près de 100% des décès et des cas graves du COVID-19 étaient concentrés dans ce groupe.

«En ne vous faisant pas vacciner à cause de ce petit coup, qui est insignifiant, dans le pire des cas, les effets secondaires sont un inconfort de quelques heures – vous assumez des risques de mort et de maladie grave avec des effets qui pourraient être pour la vie », prévient-il.

Les raisons de se faire vacciner sont «le danger que représente le fait de ne pas se faire vacciner» et le plan Passeport Vert qui permet à toute personne vaccinée de profiter du théâtre, du cinéma, des événements sportifs, des vols à l’étranger, des restaurants, a-t-il expliqué.

Une autre raison est d’éviter une surcharge dans les hôpitaux et un quatrième confinement.

«Ensuite, il vaut la peine de préserver la vie et de nous permettre à tous de reprendre vie. Nous pouvons complètement tourner la page si 570 000 personnes vont se faire vacciner », a-t-il déclaré.

Plus de 4 071 500 israéliens ont reçu la première dose du vaccin COVID-19 développé par Pfizer, soit 44% de la population.

Plus de 2,6 millions d’israéliens – environ 29% – ont reçu la deuxième dose.

Plus de 80% des israéliens âgés de 60 ans et plus ont reçu la deuxième dose et 10% ont reçu la première dose.

Le traqueur Our World in Data de l’Université d’Oxford, une base de données globale et agrégée sur le COVID-19, a montré qu’Israël était le pays le plus rapide à vacciner sa population.

Sur une échelle du nombre de doses de vaccination COVID-19 administrées pour 100 personnes au sein d’une population donnée, Israël est arrivé en tête avec 1,39, devant les Émirats arabes unis avec 0,97 et le Chili avec 0,96.