Japan's Economy, Trade and Industry Minister Hiroshige Seko delivers his keynote address during the ASEAN Business and Investment Summit on the sidelines of the 33rd ASEAN summit in Singapore, Tuesday, Nov. 13, 2018. (AP Photo/Yong Teck Lim) Japan's Economy, Trade and Industry Minister Hiroshige Seko delivers his keynote address during the ASEAN Business and Investment Summit on the sidelines of the 33rd ASEAN summit in Singapore, Tuesday, Nov. 13, 2018. (AP Photo/Yong Teck Lim)

La visite “constitue une nouvelle étape dans le renforcement des relations économiques entre Israël et l’une des économies les plus importantes du monde”, a déclaré le ministre israélien de l’Économie.

Par Aryeh Savir, TPS

La plus importante délégation japonaise d’affaires à avoir débarqué en Israël est arrivée dimanche, avant le sommet du réseau japonais Israël Innovation (JIIN).

La délégation, présidée par le ministre japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, Hiroshige Seko, comprend 150 représentants de 90 entreprises, dont Mitsubishi, Toshiba et Hitachi. Un séminaire d’affaires a eu lieu lundi, juste avant le sommet.

Il s’agit de la deuxième visite de Seko au sein de l’État hébreu en qualité de ministre de l’Économie. Il rencontrera le Premier ministre Benjamin Netanyahou et le ministre de l’Economie et de l’Industrie, Eli Cohen, et participera à divers événements visant à renforcer la coopération économique entre les deux pays.

Les réunions du réseau JIIN se sont tenues mardi à Jérusalem et comportaient une série de réunions économiques entre Israël et le Japon, ainsi qu’un forum économique dirigé par Seko et Cohen.

Le JIIN est une plate-forme créée par les deux ministres de l’économie en mai 2017. La visite du Japon comprend trois jours d’activités. Le premier propose des visites de centres d’innovation et des visites à de grandes entreprises israéliennes dans les domaines de la cyber-technologie, des sciences de la vie, de l’intelligence artificielle et de la réalité virtuelle.

Au cours de la semaine, les deux ministres de l’économie discuteront également du renforcement des liens économiques, de la poursuite de la coopération et du plan de travail pour 2019.

Une série d’accords devraient être signés entre des sociétés israéliennes et japonaises et un mémorandum d’accord sera signé dans le domaine de la santé numérique, ainsi qu’une coopération entre les pays dans les domaines de la technologie des véhicules et de la cyber-technologie.

La visite «constitue un autre jalon dans le renforcement des relations économiques entre Israël et l’une des économies les plus importantes du monde. Une telle coopération fera progresser l’économie israélienne pendant de nombreuses années », a déclaré le Ministre israélien de l’économie.

Israël et le Japon connaissent des relations commerciales et économiques sans précédent. Le nombre de sociétés japonaises investissant et opérant en Israël a considérablement augmenté ces dernières années. Les investissements japonais ont totalisé 3,5 milliards de dollars au cours des cinq dernières années, à travers notamment des opérations telles que l’acquisition de la société israélienne NeuroDerm par Mitsubishi Tannabe Pharma en 2017 pour 1,17 milliard de dollars , l’acquisition d’Altair en 2016 par Sony et l’investissement de 200 millions de dollars du groupe Softbank dans des sociétés israéliennes. Le nombre d’entreprises japonaises ayant ouvert des bureaux en Israël a dépassé 70.

Les exportations israéliennes au Japon au cours des trois premiers trimestres de 2018 se sont élevées à 870 millions de dollars, soit une augmentation de 46% par rapport à la même période en 2017. Les importations israéliennes en provenance du Japon ont été évaluées à 1,51 milliard de dollars au cours de cette période, soit une augmentation de 7% depuis 2017. .