(Youtube/Screenshot) (Youtube/Screenshot)
Trump at Western Wall

Related:

Il se pourrait bien que la déclaration de Trump au sujet de Jérusalem du 6 décembre 2017 ait été prévue par un érudit de la Torah dès le 13ème siècle!

Tous les amoureux de Jérusalem célèbrent sans aucun doute la déclaration historique du président Donald Trump selon laquelle Jérusalem est la capitale de l’État d’Israël. Il se peut cependant que cette déclaration du 6 décembre ait déjà été prévue au 13ème siècle. Commençons par une introduction.

La Paracha (partie de la Torah) de cette semaine est “Vayeishev” (Genèse 37: 1-40: 23). Chaque Paracha est divisée en sept sections correspondant aux sept jours de la semaine.
De nombreuses personnes  étudient chaque jour une partie de la portion hebdomadaire de la Torah. Le dimanche, la première partie est étudiée, le lundi, la deuxième partie, et ainsi de suite.

Concernant la paracha de cette semaine, dans la quatrième section (correspondant au MERCREDI!), nous pouvons lire l’histoire de Juda et de Tamar. Tamar avait été marié à deux des fils de Juda, mais tous deux sont morts avant d’avoir des enfants. Après avoir perdu deux fils, Juda décida de ne pas permettre à Tamar d’épouser son troisième fils. Tamar, sachant par prophétie qu’elle était destinée à avoir des enfants de la lignée de Juda, se vêtit à la manière d’une prostituée et séduisit ainsi Juda. De cette union sont nés Peretz et Zerach.

L’un des commentaires fondamentaux sur la Torah est écrit par Rabbi Jacob ben Asher, né en 1269 en Allemagne, connu sous le nom de “Ba’al Haturim”. Commentant le verset relatif à Tamar se déguisant en prostituée (Genèse 38:15) et en le comparant avec le verset du livre d’Ésaïe (1:27) qui appelle Jérusalem une prostituée, Rabbi Jacob dit: «Tout comme Tamar était dégradé, mais à la fin honoré, Jérusalem aussi [qui est dégradée et rejetée aux yeux de monde] sera également honoré à la fin.

Ces éléments sont incroyables. Non seulement nous trouvons une mention sur le retour de la gloire de Jérusalem dans la portion de la Torah de cette semaine, mais trouvons cette référence dans la section qui correspond précisément au jour de la semaine où le président Trump a fait sa déclaration!  En outre, la déclaration du président Trump est aussi un accomplissement des paroles d’Isaïe “Pour l’amour de Sion, je ne garderai pas le silence, pour Jérusalem je ne resterai pas tranquille, jusqu’à ce que sa justification brille comme l’aube, son salut comme une torche ardente. les nations verront votre justification “(Esaïe 62: 1).

Nous vivons clairement dans des temps prophétiques!

Traduit de l’article du Rabbin Ari Enkin, Directeur Rabbinique, United with Israel

Pour plus d’écrits du Rabbi Enkin sur la paracha de cette semaine, cliquez sur les liens ci-dessous.

https://unitedwithisrael.org/living-torah-dont-bow-to-peer-pressure/

https://unitedwithisrael.org/living-torah-where-are-you-going/

https://unitedwithisrael.org/living-torah-the-power-of-a-kind-word/

https://unitedwithisrael.org/living-torah-the-spicy-joseph-attitude/

https://unitedwithisrael.org/living-torah-dont-hide-your-feelings/#

https://unitedwithisrael.org/choose-to-remember-whats-important/

https://unitedwithisrael.org/follow-your-dreams/