Officers with the NYPD anti-terrorism unit on the streets of New York. (AP/Bebeto Matthews) (AP/Bebeto Matthews)

Le partenariat d’Indeni avec la police et les pompiers de la ville de New York contribuera à sauver des vies.

Par l’équipe d’Unis avec Israël

Selon le Jerusalem Post, les services de police de la ville de New York (NYPD) et les pompiers de New York utiliseront un logiciel de sécurité israélien pour protéger leurs réseaux informatiques.

Indeni, une société de sécurité informatique israélienne basée à Tel Aviv et à San Francisco, a développé un logiciel capable de détecter et de prévenir le dysfonctionnement d’un système comportant plusieurs réseaux malveillants avant qu’ils n’endommagent des composants critiques.

Avec son nouveau partenariat avec le NYPD et les pompiers de New York, la société de technologie israélienne a été ajoutée à la liste des fournisseurs de logiciels officiels du gouvernement fédéral américain.

Aujourd’hui, les appels d’urgence à la police, aux principaux services gouvernementaux et aux fournisseurs d’eau et d’électricité dépendent de systèmes informatiques avancés“, a déclaré le directeur général d’Indeni, Yoni Leitersdorf.

«Ces systèmes doivent être à l’abri du piratage et disponibles 100% du temps. Cette responsabilité incombe aux professionnels de la sécurité de l’information du monde entier. Nous sommes fiers de l’occasion qui nous est offerte de les aider et permettre à chacun de faire confiance à nos services d’urgence “, a t-il ajouté.

Bien que fondé il y a seulement 10 ans, Indeni a rejoint les ligues majeures. Parmi les grands assaillants à qui Indeni fournit une protection figurent les Forces de Défense Israéliennes, Mastercard et le géant des télécommunications Comcast.

L’association d’Indeni aux services d’urgence de New York contribuera littéralement à sauver des vies.

En 2013, le système informatique 911 de la ville s’était effondré à trois reprises, a rapporté WNBC à l’époque. Selon le rapport, ceux qui ont répondu aux appels au 911 ont dû utiliser un crayon et du papier pour noter les informations d’urgence et les transmettre aux répartiteurs des EMS.