Au cours de la “Marche du retour”, les israéliens ont pu observer, au milieu des drapeaux palestiniens, d’énormes croix gammées brandies. Une marche qui se prétend “pacifique”.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a félicité la réponse des soldats de Tsahal aux menaces de dizaines de milliers de manifestants palestiniens à la frontière entre Israël et la Bande de Gaza, pointant du doigt les réelles intentions de ces derniers.

Je salue les soldats de Tsahal qui nous protègent jour et nuit. Ils nous protègent face à ceux qui prétendent s’exprimer au nom des Droits de l’Homme tout en brandissant un drapeau nazi. C’est la vérité pure et simple. Ils parlent de Droits de l’Homme, mais en réalité ils veulent anéantir l’Etat juif. Nous ne céderons pas devant eux, nous resterons fermes“, a déclaré Netanyahou samedi soir, relevant les drapeaux palestiniens flottant aux côtés de croix gammées la veille.