(Haim Zach/GPO) (Haim Zach/GPO)
Netanyahu and German Chancellor Angela Merkel

Netanyahou a quitté Israël le temps de quelques rencontres avec des dirigeants européens. En ligne de mire: l’avenir de l’accord nucléaire iranien.

Par l’Equipe d’Unis avec Israël

Le Premier Ministre Benjamin Netanyahou a décollé lundi en direction de l’Europe, en vue d’y procéder à des entretiens à Berlin, Paris et Londres au sujet, principalement, de l’avenir de l’accord nucléaire iranien.

Ainsi, Benjamin Netanyahou rencontrera la Chancelière allemande Angela Merkel lundi, le Président français Emmanuel Macron mardi et le Premier Ministre britannique Theresa May mercredi.

A Londres, Netanyahou s’entretiendra également avec le Secrétaire britannique des Affaires Etrangères Boris Johnson ainsi que des membres du Parlement.

L’objectif principal de ces visites diplomatiques entreprises par Netanyahou sera d’empêcher l’Iran de se doter d’armes nucléaires, d’aborder le sujet de la propagation de l’agression iranienne (particulièrement en Syrie) et les derniers développements au Moyen-Orient.

Les européens luttent pour la préservation de l’accord nucléaire en question depuis que le Président américain Donald Trump annoncé le mois dernier le retrait des Etats-Unis de l’accord. Netanyahou s’attachera a tenter de rallier les soutiens des signataires européens afin d’aboutir à un amendement de l’accord.

En l’état actuel de l’accord, à son expiration, l’Iran aura la possibilité de produire une bombe nucléaire en un très court délai.

Les dirigeants aborderont également une avancée de leurs coopérations dans de nombreux domaines.

Lors de sa visite à Paris, Netanyahou participera aux côtés de Macron à une cérémonie en l’honneur des 70 ans de l’Etat d’Israël et de l »ouverture de la saison France-Israël, dans le cadre de laquelle environ 300 événements se tiendront dans les deux pays dans des domaines tels que la science, l’innovation, les arts, la musique, les arts culinaires, l’académie, l’économie et le théâtre.

La « vérité immuable » d’Israël

Anticipant son voyage lors de l’ouverture de la réunion hebdomadaire du Cabinet dimanche, Netanyahou a déclaré que, alors qu’il « aborderait avec eux les développements de la région, l’accent serait mis sur l’Iran, avant tout pour continuer à bloquer le programme nucléaire iranien ».

« Evidemment, je rappellerai une vérité immuable: Israël ne laissera pas l’Iran réaliser des armes nucléaires », a t-il déclaré.

« La seconde chose est le blocage des plans iraniens d’expansion et d’agression à travers le Moyen-Orient, en particulier en Syrie. J’insisterai également sur un principe de base: Israël conserve, et conservera, une liberté d’action contre l’établissement d’une présence militaire iranienne où que ce soit en Syrie« ; a t-il ajouté.

Netanyahou avait récemment discuté avec le Président russe Vladimir Poutine et le Secrétaire d’Etat américain Pompeo au sujet des constructions militaires iraniennes en Syrie, considérées par Israël comme une sévère menace pour sa sécurité.