Hamas terrorists in Gaza. (Abed Rahim Khatib/Flash90)

En l’espace de trois jours, le terrorisme palestinien est revenu rythmer la vie des Israéliens: 460 roquettes ayant causé un mort et des dizaines de blessés, ainsi qu’une attaque à l’arme blanche à Jérusalem.

Ces attaques terroristes ne sont qu’un échantillon des nombreuses attaques perpétrées contre les israéliens depuis le 13 septembre 2015: ce jour-là, un groupe de palestiniens a lancé des pierres sur la voiture d’Alexander Levlovitz; qui se rendait célébrer la veille du Nouvel An juif, Rosh Hashanah. . Du fait de l’attaque, la victime a perdu le contrôle de la voiture et s’est écrasée, ce qui lui a coûté la vie.

Quelques semaines plus tard, le 1er octobre, deux parents israéliens ont été tués sous les yeux de leurs enfants alors qu’ils voyageaient dans leur voiture. Un groupe de terroristes palestiniens leur a tiré dessus près de la ville de Shchem (Naplouse), en Cisjordanie. Depuis lors, le terrorisme palestinien est permanent, avec des pics importants à certains moments.

Depuis septembre 2015, plus de 480 attaques terroristes ont été perpétrées, dont 199 à l’arme blanche, 213 par des tirs de feu et 68 voies de fait.

Depuis cette même période, 1 221 roquettes et mortiers ont été tirés de la bande de Gaza sur Israël. (…0

Au total, 73 personnes innocentes ont été tuées dans les attaques terroristes et plus de 1 100 blessées. La dernière victime tuée est un palestinien de 48 ans qui se trouvait dans la ville israélienne d’Ashkelon quand une roquette a frappé le bâtiment où il se trouvait.

Il y a un peu plus d’un mois, le 7 octobre, deux israéliens ont été tués dans l’attaque d’un terroriste palestinien dans la zone industrielle de Barkan. Le terroriste Ashraf Naalwa n’a pas encore été arrêté.

Source: Aurora