ZAKA Chairman Yehuda Meshi-Zahav (C) and ZAKA volunteers at the Jerusalem Neighborhood. (ZAKA)
Jerusalem Neighborhood

C’est aussi cela, Israël. Les gilets jaunes de l’association israélienne ZAKA tentent de redonner espoir aux populations meurtries du Guatemala.

Par l’équipe d’Unis avec Israël

Le Guatemala a été dévasté par une éruption volcanique catastrophique au mois de juin dernier, au cours de laquelle des milliers de personnes ont perdu la vie, incitant le rabbin Yosef Garmon, commandant de ZAKA au Guatemala et rabbin de la communauté juive, à entreprendre une alliance entre organisations internationales pour financer et construire un nouveau quartier de 100 unités, qui serviront de logements aux personnes évacuées.

ZAKA (acronyme hébreu pour Identification des Victimes de Catastrophes), fondé en 1995, est une organisation non gouvernementale israélienne de sauvetage, possédant des filiales dans plusieurs pays du monde.

Les volontaires de ZAKA, ainsi que des membres d’autres groupes internationaux, ont collecté les fonds nécessaires et ont ensuite aidé à la construction du quartier, situé à environ 90 minutes de Guatemala City et à proximité de la zone la plus touchée par la catastrophe.

Des dizaines de maisons ont été achevées et les familles ont déjà commencé à emménager dans le quartier.

Le nouveau quartier ainsi érigé aura pour nom “Jérusalem”, reflétant les nombreuses années d’amitié liant le Guatémala et Israël, et qui se sont concrétisées par le déplacement de l’ambassade guatémaltèque au sein de la capitale israélienne.

Le président de ZAKA, Yehuda Meshi-Zahav, qui a visité le site la semaine dernière, a déclaré: “C’était incroyable de voir des dizaines de volontaires de l’Unité ZAKA Guatemala, créée il y a quelques mois, oeuvrer à la construction physique des appartements au profit des mêmes personnes qu’ils contribué à localiser et à sauver après le volcan.

Cela montre le beau visage d’Israël. C’était très émouvant de voir les gilets jaunes ZAKA diffuser la lumière et l’espoir au profit du peuple guatémaltèque“, a-t-il noté.

L’unité ZAKA Guatemala a été créée en février lorsque 45 volontaires de la communauté juive locale et des représentants des services d’urgence locaux ont suivi un cours intensif de formation ZAKA en recherche et sauvetage.

Quelques mois plus tard seulement, les membres de l’unité de ZAKA Guatemala ont mis en place leur formation, aidant les forces d’urgence locales à localiser, sauver et récupérer les survivants et les victimes de la catastrophe.