Bus hit by mortar fire was set ablaze in southern Israel, Nov. 12, 2018. (FLASH90)
Mortar fire from Gaza

Alors qu’Israël subit la pire attaque de roquettes depuis l’été 2014, plusieurs civils ont été blessés et un palestinien a été tué.

Par: Max Gelber, Unis avec Israël

Un ouvrier palestinien en Israël a été tué lundi soir par une roquette qui a frappé une maison à Ashkelon.

Mahmoud Abu Asbah, 48 ans, était originaire de Halhul, au nord d’Hébron.

Au cours d’un barrage de plus de 400 roquettes en provenance de Gaza et visant des cibles civiles, 55 israéliens ont été blessés dans diverses zones du Sud du pays.

Une centaine de roquettes ont été interceptées par le système de défense antimissile Dôme de Fer.

L’attaque à la roquette a atteint Ashkelon au nord et la mer Morte à l’est, tandis que le Jihad islamique a menacé d’élargir la portée des attaques à la région de Tel Aviv.

L’homme tué par la roquette, âgé d’une quarantaine d’années, représente la première victime civile en Israël de la vague d’attaques la plus intense qui ait eu lieu depuis l’opération Protective Edge à l’été 2014.

Plus tôt dans la soirée, un soldat de l’armée israélienne âgé de 19 ans a été grièvement blessé lorsqu’un missile anti-char tiré depuis Gaza a touché un bus près de l’endroit où il se tenait.

En réponse aux centaines de roquettes tirées aveuglément de Gaza sur Israël par l’armée de l’air israélienne (IAF), des avions de combat ont frappé des cibles terroristes du Hamas et du Jihad islamique palestinien dans toute la bande. « Le Hamas assumera les conséquences de ses actes« , a déclaré l’armée israélienne.

Une centaine de cibles ont été touchées, notamment des cibles appartenant à des groupes terroristes, des postes d’observation, des groupes de lancement de roquettes et le bâtiment de la chaîne de télévision Al Aqsa du Hamas, ainsi que le quartier général du renseignement militaire du Hamas.

Le Hamas a délibérément établi son quartier général à côté d’une école, a souligné l’armée israélienne.

La marine israélienne a également lancé plusieurs attaques contre des cibles navales du Hamas.

Des responsables palestiniens ont signalé qu’au moins trois personnes, dont deux terroristes, avaient été tuées par des tirs israéliens. neuf ont été blessées.