“Dans le but de restaurer le calme et de protéger les civils des deux côtés de la frontière, je vous demande de condamner fermement le Hamas et de tenir l’organisation terroriste pour responsable de ces dernières attaques”, a déclaré Danon aux Nations Unies.

Par: Max Gelber, Unis avec Israël

Israël a appelé le monde à condamner l’organisation terroriste du Hamas et à prendre des mesures contre cette dernière suite à la pire des journées de bombardements depuis Gaza qu’ait connu Israël depuis l’opération Bordure Protectrice.

L’ambassadeur d’Israël auprès des Nations Unies Danny Danon a appelé mardi le Secrétaire Général ainsi que le Conseil de Sécurité de l’ONU à condamner le Hamas au regard de ses attaques ayant visé Israël.

Depuis le début de la matinée, des dizaines de roquettes et d’obus de mortiers ont été tirés depuis la bande de Gaza sur les centres de population civile israélienne, en continuation des activités terroristes du Hamas et du Djihad Islamique. Ces attaques soutenues ont continué à un rythme important au cours de la journée”, a écrit Danon au Secrétaire Général ainsi qu’aux membres du Conseil de Sécurité.

Depuis des semaines, nous prévenons que les violentes émeutes le long de la barrière de sécurité avec Gaza, qui incluent des outils explosifs improvisés et des tirs d’armes sur nos forces de sécurité, ne sont pas des manifestations spontanées, mais plutôt les éléments d’une attaque violente et coordonnée contre l’Etat d’Israël“, expliquait la lettre.

“Les obus et roquettes tirés sur nos citoyens ne laissent nul doute quant aux réelles intentions de ceux qui incitent, encouragent et vont même jusqu’à financer ces manifestations en cours”, a t-il continué.

Dans le but de restaurer le calme et de protéger les civils des deux côtés de la barrière, je vous demande de condamner fermement le Hamas et de tenir l’organisation terroriste pour responsable de ces dernières attaques“, a conclu Danon.

Au cours de la journée de mardi et de la nuit suivante, les groupes terroristes du Hamas et du Djihad islamique, basés à Gaza, ont tiré plus de 100 roquettes et obus de mortier en direction des communautés israéliennes proches de la bande de Gaza, dont l’une a explosé dans un jardin d’enfants situé dans la commune d’Ein Hashlosha.

L’ONU “devrait être indignée et répondre”

Les Etats-Unis ont condamné ces attaques et appelé à une réunion d’urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU. L’ambassadrice américaine Nikki Haley a déclaré que le Conseil de Sécurité “devrait être indigné et répondre” aux plus larges attaques ayant émané de Gaza depuis 2014, dont elle a dit qu’elles étaient “dirigées vers des civils israéliens innocents“.

Haley a par ailleurs déclaré: “Les dirigeants palestiniens doivent être tenus responsables pour ce dont ils permettent le déroulement à Gaza“.

La mission américaine auprès des Nations Unies a dit s’attendre à une réunion du Conseil de Sécurité qui devrait avoir lieu mercredi après-midi.

La Directrice de la politique étrangère de l’Union Européenne, Frederica Mogherini, a appelé à un arrêt immédiat des tirs de roquettes et de mortier.

Des attaques sans distinction contre les citoyens israéliens sont complètement inacceptables, quelles qu’en soient les circonstances”, a t-elle déclaré.

Plus tôt mardi, Emanuele Giaufret, l’envoyée de l’Union Européenne en Israël, a tweeté: “les attaques sans distinction sont totalement inacceptables et doivent être condamnées sans réserve“.

Le ministre israélien des Affaires Etrangères a dit avoir demandé aux ambassades à travers le monde de solliciter des condamnations similaires des tirs israéliens.

Le Porte-parole du ministère des Affaires Etrangères Emmanuel Nahshon a déclaré qu’Israël attendait des “décisionnaires du monde entier” qu’ils prononcent “des condamnations unilatérales des attaques terroristes“.

Attaques à l’aveugle contre des civils

Le Ministère d’Etat britannique au Moyen-orient et en Afrique du Nord Alistair Burt a condamné les organisations terroristes du Hamas et du Djihad islamique.

Les attaques à l’aveugle contre des civils, en particulier celles qui risquent de tuer ou de blesser des enfants, sont complètement inacceptables, en toutes circonstances“, a t-il tweeté.

La France a condamné “ces attaques inacceptables, qui visent des civils, heureusement sans avoir fait de victimes. L’engagement de la France en faveur de la sécurité d’Israël est inébranlable”, a déclaré le ministre français des Affaires Etrangères.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a lui aussi condamner les attentats, déclarant “Israël a tous les droits de se défendre contre ces attentats déplorables des groupes terroristes du Hamas et du Djihad Islamique. Nos pensées accompagnent chaque personne affectée aujourd’hui”.

A travers une rare expression de soutien à Israël, le ministre irlandais des Affaires Etrangères Simon Coveney a “sévèrement” condamné les tirs de roquettes de Gaza vers Israël”.

Je continue de défendre solidement le peuple de Gaza qui vit dans des conditions impossibles, mais cette violence menée par le Hamas affaiblit la cause palestinienne” et est “contre-productive pour le progrès politique“, a t-il déclaré.

L’Irlande est d’ordinaire très favorable aux Palestiniens et hostile à Israël.