Shutterstock Shutterstock

La plupart des attaques auraient été planifiées par l’État islamique au cours des deux dernières années.

Par Pessa’h Benson, Unis avec Israël

Le Mossad a déjoué 12 attentats terroristes contre des israéliens en Turquie sur une période de deux ans, a rapporté samedi la Douzième chaîne israélienne.

Le rapport sans source indique que la plupart des attaques prévues étaient des complots de l’État islamique visant des hommes d’affaires et d’autres israéliens. Le rapport ajoute que les hommes d’affaires israéliens en Turquie ont été invités à prendre des précautions de sécurité supplémentaires et à changer leurs routines quotidiennes.

La Douzième chaîne a également rapporté que malgré les relations tendues entre Ankara et Jérusalem, les liens entre le Mossad et l’Organisation nationale du renseignement de Turquie étaient restés solides.

La semaine dernière, les services de renseignement israéliens et turcs ont déjoué un complot iranien visant à assassiner l’homme d’affaires israélien Yair Geller.

Le coup aurait été destiné à intervenir en représailles à l’assassinat du plus grand scientifique nucléaire iranien Mohsen Fakhrizadeh en 2020. On ne sait pas exactement si Geller était considéré comme une cible d’opportunité, ou si les iraniens ont cherché à l’assassiner pour des raisons plus spécifiques.

Des rapports ont émis l’hypothèse que l’Iran aurait cherché à contrecarrer les ouvertures diplomatiques turques vers Israël.

Geller est propriétaire de CNC İleri Teknoloji, une société aérospatiale et aéronautique basée à Istanbul.

Des rapports turcs et israéliens indiquent que la cellule a été découverte par les services secrets turcs qui ont ensuite informé le Mossad. Geller a été transféré dans une maison sécurisée en Turquie et a reçu des instructions de sécurité du Mossad après avoir refusé de retourner en Israël.

Selon les médias turcs, la cellule de huit hommes était composée de ressortissants iraniens et turcs. La cellule aurait été dirigée par un officier du renseignement en Iran identifié comme Yasin Taheremamkendi.

En novembre, la police chypriote a démantelé une cellule terroriste cherchant à assassiner le milliardaire israélien Teddy Sagi. Un tueur à gages azéri et plusieurs ressortissants pakistanais ont été arrêtés. Israël a accusé l’Iran d’être derrière le complot alors que l’Iran a nié toute implication.