(Yonatan Sindel/Flash90 (Yonatan Sindel/Flash90
Kite Terror in Israel

Les moutons et les chèvres n’ont nulle part où paître. Renard, Chevreuils et de nombreux petits animaux vivant dans la forêt ont suffoqué ou ont été brûlés à mort. Il faudra des années pour que la terre se régénère.

Depuis 2001, des terroristes palestiniens ont tiré plus de 15 000 roquettes et mortiers sur Israël depuis la bande de Gaza dans le cadre de leur plan visant à chasser les Israéliens d’Israël et à les pousser à la mer.

En août 2005, le Premier ministre Ariel Sharon avait ordonné à l’armée israélienne d’expulser 10 000 citoyens juifs de leurs maisons et de leurs terres du Gush Katif, les communes juives prospères de Gaza.

Le gouvernement Sharon était convaincu que s’il chassait les résidents juifs de Gaza, le Hamas cesserait de tirer des roquettes et deviendrait une assemblée de bons citoyens. L’objectif était également de satisfaire le Président américain et le monde.

Le gouvernement a détruit leurs maisons mais a laissé des centres communautaires, des écoles, des terrains pour construire des appartements, des serres, tout cela pour améliorer la vie du peuple de Gaza.

Comment le Hamas nous a t-il remerciés? En tirant des milliers de roquettes sur les communautés du Sud.

Et la terre destinée aux appartements, eh bien, c’est devenu des camps d’entraînement au terrorisme. Les gens ordinaires n’ont reçu aucune amélioration dans leur vie.

Être terroriste est un métier, et un emploi bien rémunéré. Il y existe une allocation mensuelle fixe pour blesser et mutiler des Israéliens, et si vous tuez un israélien, un gros bonus vous est octroyé. Si vous êtes arrêté et envoyé en prison, votre famille recevra une allocation mensuelle. Si vous êtes tué, on prendra soin de votre famille à vie.

Le Hamas n’a aucun respect pour la vie. Les jeunes enfants agissent comme des boucliers humains pour les lâches terroristes, creusent des tunnels, ont des ceintures explosives attachées sur leurs petits corps et deviennent des kamikazes alors que la bombe est déclenchée à distance. Des gens charmants, n’est-ce pas?

Les femmes sont superflues, et leurs maris leur demandent d’être des terroristes. Elles cachent des couteaux sous leurs vêtements et poignardent les soldats israéliens.

Où est PETA quand vous en avez besoin?

Les ânes ont des ceintures explosives attachées à leurs corps, et quand ils s’approchent d’un soldat, ils explosent. Où est PETA quand vous en avez besoin?

Les armes terroristes les plus récentes sont les cerfs-volants pour enfants. Les terroristes du Hamas construisent des cerfs-volants, y attachent une bombe incendiaire Molotov à la queue et laissent le vent flotter doucement à travers la barrière de Gaza. Quand ils tombent en Israël, ils explosent dans les champs des agriculteurs du sud.

Et quand ils n’ont plus de cerfs-volants, ils utilisent des ballons. Ils remplissent le ballon d’hélium – volé dans les hôpitaux – attachent une bombe molotov à la ficelle et laissent de nouveau le vent les faire exploser en Israël.

Plus de cerfs-volants ni de ballons, pas de problème, le Hamas utilise désormais des préservatifs comme ballons.

Selon les rapports, du fait du terrorisme au cerf-volant, environ 400 incendies ont consommé plus de 30 000 hectares de cultures, de forêts et de réserves naturelles. Les préjudices aux agriculteurs et à leurs biens sont estimés à plus de 7 millions de shekels et ne cessent d’augmenter.

Les moutons et les chèvres n’ont nulle part où paître. Renards, cerfs et de nombreux petits animaux vivant dans la forêt sont étouffés ou brûlés à mort parce qu’ils n’ont nulle part où aller se cacher. Il faudra des années pour que la terre se régénère.

Les familles dorment dans des abris pour éviter les bombes

Mardi, après une journée de nombreux incendies, à 1h15 du matin, alors que tout le monde dormait, le Hamas a tiré 45 roquettes vers les communes du sud jusqu’à 5 h 30 du matin. De nombreuses familles ont dormi dans leurs abris anti-bombes.

Une roquette a explosé à côté d’un jardin d’enfants. Les explosions de roquettes ont brisé les fenêtres des maisons et des voitures et causé d’autres dommages. Dieu merci, aucune blessure physique n’a été déclarée – mais des blessures émotionnelles, je suis sûr qu’il y en a eu beaucoup.

Tsahal a répliqué aux roquettes par 25 frappes sur Gaza. Nous avons entendu des explosions toute la nuit, et le Dôme de Fer a fait son travail.

Au moment où j’écris ce blog, des incendies sont encore en cours.

Je poste une vidéo de la terre brûlée. C’est navrant à regarder mais indispensable pour comprendre ce que vivent les israéliens. La vidéo comporte un peu d’hébreu, mais, en réalité, aucune langue n’est nécessaire. La vidéo parle d’elle-même. Après avoir visionné la vidéo, partagez-la. Le titre: “Deux mois de feu”

Donate to Israel