Affaire Sarah #Halimi: « Deux points seront au coeur des auditions: le refus de la juge d’instruction d’organiser une reconstitution, et la préméditation car pour certains, la thèse de la bouffée délirante ne tient pas » @NaomiHalll, correspondante #i24NEWS à Paris pic.twitter.com/lqBqf3j3NK — i24NEWS Français (@i24NEWS_FR) September 13, 2021

Face à l’effroi et l’incompréhension suscités par la décision « Sarah Halimi », le Président Macron a demandé un changement de la loi. Le Président israélien Reuven Rivlin lui a écrit en ce sens. Jérusalem, 280 avril 2021 « Cher Emmanuel » Monsieur le Président de la République,   C’est avec regret que j’ai pris connaissance de la décision... Read more »

Des milliers de personnes se sont réunies hier à plusieurs endroits de la planète, pour demander justice pour Sarah Halimi, assassinée de sang froid par un islamiste qui ne sera jamais jugé.  Son fils, Yonathan, s’est exprimé place du Trocadéro, à Paris.