New immigrants from North America on Nefesh' b'Nefesh flight, Aug. 17, 2016. (Tomer Neuberg/Flash90/File) (Tomer Neuberg/Flash90)

Près de 30 000 Juifs du monde entier ont choisi de s’installer en Israël en 2018.

Par: l’équipe d’Unis avec Israël

Près de 30 000 Juifs ont fait l’Aliyah (immigré) du monde entier en Israël cette année, contre 28 220 nouveaux immigrants en 2017, soit une augmentation de 5% sur un an, selon les données de fin d’année relatives à l’Aliyah publiées en 2018 par l’Agence juive pour Israël dimanche.

Le pays qui comptait le plus grand nombre d’Olim (immigrants en Israël) en 2018 était la Russie, avec environ plus de 10 500 immigrants, ce qui représente une augmentation de 45% par rapport à l’année dernière.

Toujours dans l’ex-Union soviétique, plus de 6 500 personnes ont fait l’Aliyah d’Ukraine, soit une baisse de 9% par rapport à 2017. La stabilité dans le pays a ralenti le flux d’Olim vers Israël.

Au total, 3 550 personnes ont émigré en Israël en provenance des États-Unis et du Canada, un chiffre similaire à celui de l’année dernière, selon des données coordonnées avec Nefesh B’Nefesh, à qui l’Aliya de l’Amérique du Nord a été confiée.

Concernant la France, le chiffre s’élève à 2660 d’Aliyah, soit une baisse de 25%.

Par ailleurs, plus de 660 immigrants sont venus du Brésil et plus de 330 du Royaume-Uni, ce qui représente une baisse de 4%.

Cependant, les plus de 330 nouveaux immigrants argentins en 2018 ont permis d’enregistrer une augmentation de 17% par rapport à l’année dernière, et les plus de 320 en provenance d’Afrique du Sud augmentation de 2%.

Je me félicite de l’augmentation du nombre d’immigrants en Israël cette année“, a déclaré le président de l’Agence juive, Isaac Herzog. «Chaque Juif qui vient en Israël et s’établit ici constitue un autre morceau de la magnifique mosaïque du peuple juif dans son pays historique.”

Après 70 ans d’indépendance de l’État et le nombre considérable d’Olim qui se sont déjà rendus en Israël, le potentiel d’une Aliyah encore plus grande reste considérable et l’Agence juive continuera d’œuvrer à la réalisation de cet objectif“, a-t-il promis.

3,5 millions de personnes avaient fait leur alyah depuis 1948, soit 42% de la population totale.

En 2018, plus de 70 ans après l’Holocauste, la plus grande population juive du monde vit en Israël. Ce chiffre représente 43% de la communauté juive mondiale.