A firefighters helicopter flies over the collapsed Morandi highway
Italy bridge collapse

« Nos condoléances aux familles des victimes de la catastrophe de Gênes. Nous souhaitons un prompt rétablissement à tous les blessés », a déclaré Israël.

Par: l’équipe d’Unis avec Israël et AP

Israël a transmis mardi ses condoléances officielles à l’Italie après la chute d’un pont routier dans la ville portuaire de Gênes, faisant au moins 39 morts.

« Nos condoléances aux familles des victimes de la catastrophe de Gênes. Nous souhaitons un prompt rétablissement à tous les blessés », a indiqué l’Etat d’Israël sur sa page officielle Twitter.

La ville de Tel-Aviv a rendu hommage aux victimes et a illuminé la mairie aux couleurs du drapeau italien.

Une énorme section du pont Morandi sur une route principale reliant l’Italie à la France s’est effondrée mardi à Gênes lors d’une tempête soudaine et violente, entraînant des véhicules dans sa chute d’une hauteur de =45 mètres.

Des centaines de secouristes accompagnés de chiens renifleurs sont toujours à la recherche de nouvelles victimes éventuelles.

Un responsable italien a qualifié la catastrophe de « la plus grande tragédie impliquant un pont de cette importance en Europe au cours des dernières décennies ».

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte s’est rendu sur les lieux de la catastrophe mardi soir dans la ville portuaire, évoquant une « immense tragédie« . « Il est choquant de voir le métal tordu ainsi que le pont effondré avec les victimes qui ont été extraites« , a t-il déclaré à la télévision publique.

La société italienne de génie civil CNR demande un « plan Marshall » pour réparer ou remplacer des dizaines de milliers de ponts en Italie qui ont dépassé leur durée de vie, ayant été construits dans les années 1950 et 1960 avec du béton armé.

CNR a indiqué mardi à travers une note que les ponts avaient été construits avec la technologie la plus connue de l’époque mais que leur durée de vie était limitée à 50 ans. Il a ajouté que dans de nombreux cas, le coût de la mise à jour et du renforcement des ponts était supérieur à ce qu’il en coûterait de les détruire et les reconstruire.

CNR a appelé à un programme majeur pour remplacer la plupart des ponts par de nouveaux, qui auraient une durée de vie de 100 ans.