Le mouvement terroriste chiite libanais Hezbollah a menacé les responsables du gouvernement israélien d’une manière non conventionnelle.

Selon la télévision israélienne Kan, le Hezbollah a ouvert un groupe WhatsApp dans lequel figuraient plusieurs représentants du gouvernement israélien et où a été publiée une phrase de menaces à l’encontre d’Israël.

La vengeance est inévitable – l’objectif est clair, spécifique et précis: éliminer l’existence d’Israël.” Cette phrase publiée dans le groupe a été mentionnée par Imad Mugniyah, l’un des principaux dirigeants du mouvement terroriste Hezbollah. Le groupe a été ouvert précisément au 11e anniversaire de sa mort.

Le Hezbollah accuse Israël d’être à l’origine de la mort de Mugniyah en 2008, lorsque la voiture dans laquelle il voyageait a explosé. Mugniyah était considéré comme l’un des principaux dirigeants du mouvement terroriste et était accusé d’être le principal responsable de l’enlèvement des soldats israéliens Ehud Goldwasser et Eldad Regev en 2006, qui a déclenché la Seconde guerre du Liban.

Source: Aurora