«Demain, nous commencerons à construire 840 logements à Ariel dans un nouveau quartier, comme cela a été approuvé il y a deux ans», a promis Netanyahou.

Par David Jablinowitz, Unis avec Israël

Le Premier ministre israélien et ministre de la Défense, Benjamin Netanyahou, a promis lundi d’accroître la présence israélienne en Judée-Samarie, un jour après la perpétration d’un attentat terroriste meurtrier dans la région.

«Demain, nous commencerons à construire 840 logements à Ariel dans un nouveau quartier, comme cela a été approuvé il y a deux ans», a promis Netanyahou.

J’adresse mes condoléances aux familles du sergent des Forces de Défense Israéliennes Gal Keidan et du rabbin Ahiad Ettinger, qui a succombé à ses blessures ce matin, père de 12 enfants“, a déclaré Netanyahou, ajoutant “notre cœur est avec eux“.

Le Premier ministre a reçu un briefing militaire lors de sa visite du site de l’attaque à la jonction d’Ariel.

“Nous connaissons l’identité de l’assaillant”, a-t-il déclaré, ajoutant que l’armée et les agences de sécurité israéliennes “Le poursuivaient de près. Nous savons où il habite et avons retrouvé sa famille. Ce matin, j’ai donné l’ordre de commencer la démolition de samaison et les préparatifs ont commencé “, a ajouté Netanyahou.

Les démolitions de maisons ont pour objectif de dissuader les futurs terroristes.

“Les terroristes ne nous déracineront pas”

L’appel à l’agrandissement à la construction de logements et d’infrastructures en Judée-Samarie à la suite d’attaques est un cri de bataille fréquent, et le Premier ministre a tenu une telle promesse lors de sa visite de la région lundi.

Ces terroristes ne nous déracineront pas d’ici; tout l’inverse se produira”, a promis Netanyahou. Citant le livre de l’exode, le Premier ministre a évoqué les efforts infructueux du pharaon égyptien pour tuer les juifs. “Plus ils les affligent, plus ils se multiplient et se répandent“, a-t-il déclaré.

Nous savons que nous menons une lutte constante”, a déclaré Netanyahou, tout en exprimant sa confiance sur le fait “que nous allons vaincre les meurtriers … Les bras des services de sécurité atteignent tous ces meurtriers“.

Netanyahou a récupéré le portefeuille de la défense après la démission d’Avigdor Liberman en novembre, qui avait quitté ses fonctions au motif que le Premier ministre était trop souple dans la lutte contre le terrorisme de la bande de Gaza.