Israël adresse de l’aide humanitaire au Guatemala suite à une éruption volcanique dévastatrice, ayant entraîné la mort d’au moins 25 personnes.

Par: L’équipe d’Unis avec Israël, avec la contribution d’AP

Le Ministre israélien des Affaires Etrangères a annoncé avoir envoyé de l’aide humanitaire au Guatemala suite à une violente éruption volcanique ayant frappé le pays, entrainant la propagation de lave au sein de communautés rurales et causant au moins 25 morts.

L’aide, d’un montant de 10 000 dollars, inclut de la nourriture, des médicaments et des couvertures.

Israël restera en contact avec le Gouvernement du Guatemala et enverra davantage d’aide en cas de besoin, a déclaré le ministre.

Nous suivons avec inquiétude l’éruption du volcan Fuego au Guatemala. Nos cœurs sont avec les victimes et leurs familles. Depuis Israël, nous prolongeons la solidarité et l’amitié“, a tweeté le porte-parole du ministère des Affaires Etrangères Emmanuel Nahson.

Au moins 20 autres personnes ont été blessées par l’éruption, et les autorités ont déclaré craindre que le nombre de morts n’augmente, un nombre indéterminé de personnes n’ayant pas encore été identifiées.

Le Volcan de Fuego, ou “Volcan de Feu”, a explosé sous une pluie de cendres et de roches fondues peu de temps avant midi dimanche, recouvrant les villages de lourdes cendres. La lave a commencé à couler le long de la montagne, pour s’infiltrer dans les maisons et sur les routes.

Eddy Sanchez, Directeur de l’institut de sismologie et de volcanologie du pays, a déclaré que la lave avait atteint des températures proches de 1300 degrés Fahrenheit (700 Celsius).

Des centaines de secouristes, de pompiers, de policiers et de soldats, se sont employés à venir en aide aux survivants et à récupérer les corps au milieu de la lave encore fumante.

L’agence de désastre du Guatémala a déclaré que 3100 personnes avaient évacué les communes voisines et que la cendre volcanique touchait une zone comptant environ 1,7 millions des citoyens du pays qui en compte 15 millions au total. Des abris ont été ouverts pour les personnes qui ont été forcées de prendre la fuite.

Actuellement, le volcan est toujours en éruption et il existe un haut risque d’avalanches de débris”, a déclaré l’agence de désastres tard dimanche via Twitter.

Le Président Guatemaltèque Jimmy Morales a déclaré qu’il publierait une déclaration d’Etat d’urgence qui devra être approuvée par le Congrès, et a demandé aux civils de tenir compte des avertissements des autorités.

Les relations entre Israël et le Guatemala se sont récemment réchauffées de manière significative suite au déplacement de l’ambassade du pays d’Amérique centrale vers Jérusalem le mois dernier.

Ce n’est pas une coïncidence si le Guatemala ouvre son ambassade à Jérusalem deux jours après les Etats-Unis. Vous êtes toujours parmi les premiers”, avait déclaré Benjamin Netanyahou à l’ouverture de la cérémonie.

Le Guatemala avait soutenu la création de l’Etat d’Israël en 1948 et avait été le second pays à reconnaître l’Etat, après les Etats-Unis.