Palestinian Children play near their home in Gaza City. (Aaed Tayeh/Flash90) (Aaed Tayeh/Flash90)
Palestinian Children in Gaza City. (Aaed Tayeh/Flash90)

Related:

Grâce aux efforts soutenus de la Police israélienne, une jeune palestinienne, abandonnée par son père en Israël, a pu retrouver sa mère à Gaza. 

Par l’équipe d’Unis avec Israël

C’est un destin bien singulier qui attendait cette jeune palestinienne, abandonnée par son propre père après avoir reçu des soins au sein d’un hôpital de Jérusalem. Pourtant, grâce à la bienveillance des forces de police israéliennes, la jeune fille, âgée de seulement sept ans, a pu retrouver les traces de sa mère à Gaza. La fillette avait alors été retrouvée errant seule sur la route de retour vers Gaza, sur laquelle elle avait été abandonnée.

Le scénario, tel que rapporté par le site israélien Walla, a de quoi faire frissonner: le père palestinien se serait enfui du taxi en marche alors que le véhicule se dirigeait vers la bande de Gaza, laissant la fillette seule à l’intérieur.
Alertées, les forces de police israéliennes se sont attachées à calmer la jeune enfant, avant de la nourrir et de prendre soin d’elle le temps des recherches.
Il s’agissait alors d’identifier et de retrouver le père, finalement intercepté dans le centre du pays.

En parallèle, les autorités israéliennes sont parvenues à retrouver la mère de la fillette palestinienne, et ont ainsi pu réunir toute la famille au passage d’Erez à Gaza.

C’est donc indiscutable, il s’agit là d’un nouvel exemple des services, tant médicaux que sociaux, et souvent gratuits, fournis aux palestiniens par l’Etat d’Israël, qui sollicite pour cela tous les moyens présents à sa disposition.
En effet, les équipes médicales de Tsahal ainsi que les unités d’urgence civiles israéliennes des communautés de Judée et de Samarie soignent de manière régulière les arabes locaux, souvent après des accidents de voiture, leur fournissant alors tous types de soins.
A ce titre, il s’agit là d’une pratique courante et chère aux palestiniens que de se rendre à un point de contrôle de Tsahal en vue d’y obtenir un traitement médical.

Depuis plusieurs mois, le nombre de palestiniens soignés par Israël dépasse d’ailleurs celui des israéliens bénéficiant de ces mêmes soins.