Shutterstock Shutterstock

«C’est une nouvelle majeure pour la société arabe en Israël», a déclaré le Premier ministre Netanyahou.

Par l’équipe d’Unis avec Israël

Le Cabinet a approuvé lundi la proposition de 150 millions de shekels du Premier ministre Benjamin Netanyahou pour renforcer les communautés du secteur arabe et réduire la criminalité, a annoncé le bureau du Premier ministre dans un communiqué de presse.

« C’est une nouvelle majeure pour la société arabe en Israël », a déclaré Netanyahou. « Je remercie les ministres du Cabinet qui ont approuvé la proposition, dont le but est de lutter contre la criminalité dans le secteur arabe et de renforcer le sentiment personnel de sécurité des résidents des communautés arabes. »

«Je tiens à remercier tous les ministres et ministères du gouvernement qui ont participé au processus de travail de formulation du plan, ainsi que le directeur général par intérim du bureau du Premier ministre, Tzachi Braverman.»

Pour mettre en œuvre cette décision, 150 millions de shekels ont été alloués pour construire et agrandir cinq postes de police nouveaux et existants, deux casernes de pompiers et des bâtiments polyvalents pour les services communautaires dans les communautés arabes, ainsi que pour créer une unité spéciale de la police israélienne dédiée à la lutte contre la criminalité dans le secteur arabe.

La décision adopte les principes d’action qui ont été formulés par une équipe de directeurs généraux des ministères du gouvernement.

La décision détermine également que le Ministère de la sécurité publique et la police israélienne feront progresser deux campagnes organisées pour collecter des armes et mèneront des activités opérationnelles accélérées pour saisir des armes illégales dans les communautés du secteur arabe.

Une équipe interministérielle sera également constituée pour s’occuper de l’introduction d’armes illégales sur le territoire israélien.

En outre, selon l’annonce, une équipe professionnelle travaillera à faire progresser les plans de lutte contre la violence familiale qui est devenue ancrée dans les communautés du secteur arabe en donnant aux communautés la flexibilité d’adapter les plans aux besoins particuliers de la société arabe. Des mesures supplémentaires seront prises pour renforcer la société arabe et les cadres sociaux et communautaires pour lutter contre la criminalité et la violence.