US Ambassador to Israel David Friedman lays a flower in honor of those who died in the Sept. 11, 2001 terror attacks. (Yossi Zamir/KKL-JNF)
9/11

Le Living Memorial Plaza à Jérusalem est le seul site hors des États-Unis à commémorer les noms des personnes tuées le 11 septembre.

Par: JNS et l’équipe d’Unis avec Israël

L’ambassade des États-Unis en Israël, avec la participation de plusieurs organisations juives, a organisé, comme chaque année, une cérémonie en commémoration du 17ème anniversaire des personnes ayant perdu la vie lors des attentats du 11 septembre 2001.

La cérémonie de commémoration s’est déroulée au sein de l’unique mémorial du 11 septembre existant à l’extérieur des États-Unis – une sculpture en bronze de 30 pieds de haut réalisée par l’artiste israélien Eliezer Weishoff et l’architecte paysagiste Yechiel Cohen.

Cette dernière représente «le drapeau américain plié en forme de flamme commémorative; un tesson de métal des ruines des Tours jumelles est incorporé à la base du monument qui surplombe une magnifique vue sur les collines de Jérusalem et la vallée Arazim, » selon un communiqué de presse de l’ambassade, le Fonds national juif (FNJ -USA) et le Fonds national juif Keren Kayemet LeIsrael (KKL-JNF).

«Sur ce beau lieu, à cet endroit inspirant, nous rappelons aux familles des personnes perdues et confirmons aux gens partout dans le monde que nous sommes unis – Américains et Israéliens – et que nous continuons à guérir et à construire, dans un esprit de solidarité et d’engagement envers l’avenir», a déclaré David Friedman, ambassadeur des États-Unis en Israël.

«Ce monument est un engagement envers toutes les victimes, les survivants et leurs familles», a déclaré le vice-président du KKL-JNF, Yair Lootsteen. «C’est un engagement à planter et à grandir, dans un endroit où certains ont voulu perturber, déraciner et déchirer. Nous choisissons ici, chaque année, de prêter serment au nom de ceux qui ont perdu la vie – de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour bâtir un avenir meilleur pour les prochaines générations« .

Eric Michaelson, responsable israélien en chef du JNF-USA, a déclaré: « alors que nous traversons les temps les plus sombres et que nous restons unis, nous nous donnons la force de continuer à bâtir un monde meilleur pour l’avenir. »

« L’obscurité du terrorisme ne pourra jamais vaincre la lumière de la liberté et de la démocratie », a tweeté Israël sur sa page officielle.

« Israël se tient aux côtés de l’Amérique et des familles des victimes et des personnes blessées au cours des terribles attaques« , ajoute le communiqué.

« Dix-sept ans après cette horrible journée de 2001, nous nous souvenons des 3 000 vies qui ont été ôtées au nom de la cruauté et de la haine« , a déclaré Yuval Rotem, directeur général du ministère israélien des Affaires Etrangères.

« Les Israéliens sont unis aux Américains dans la lutte commune contre le terrorisme et l’extrémisme« , a-t-il ajouté.