Shutterstock Shutterstock

Un gilet de protection contre la radioactivité développé par Israël a décollé samedi pour des tests spatiaux.

Par TPS

Le gilet AstroRad, développé par la société israélienne StemRad, a été envoyé dans l’espace samedi avec le lancement du NG-12.

La fusée Northrop Grumman CRS-12 Antares a décollé de Wallops Island, en Virginie, avec 8 200 livres de fret à destination de la Station spatiale internationale (ISS), parmi lesquels le gilet AstroRad.

Le gilet est destiné à protéger les astronautes des rayonnements nocifs dans l’espace. Lors de leurs activités à la station spatiale, les astronautes utiliseront AstroRad et noteront des éléments tels que le confort sur de longues périodes. Cela aidera les chercheurs sur Terre à mettre au point la meilleure conception pour les futures missions à long terme.

Cette phase de test fait partie de la préparation à l’utilisation du gilet dans le vaisseau spatial Orion. Orion est destiné à être le principal véhicule de l’équipe du programme d’exploration lunaire Artemis et d’autres missions à proximité de l’espace lunaire.

AstroRad a été développé par StemRad après le succès de son premier produit utilisé par les premiers répondants dans le monde entier. Il consiste en une ceinture qui protège le bassin et garantit la survie des cellules souches critiques de la moelle osseuse. StemRad a collaboré avec Lockheed Martin pour adapter sa technologie à une utilisation dans l’espace.

“La technologie israélienne en matière d’exploration spatiale est connue dans le monde entier comme innovante, en raison de ses idées novatrices“, a déclaré le ministre israélien de la Science, Ofir Akunis. “Nous sommes fiers de faciliter cette technologie et de lui permettre de faire partie de l’une des expériences les plus passionnantes de l’humanité dans les années à venir “.