Pope Francis. (AP/Gregorio Borgia) (AP/Gregorio Borgia)

La solution anti-drone EnforceAir de D-Fend d’Israël a neutralisé un drone suspect, sans aucune perturbation.

Par Abigail Klein Leichman, ISRAEL21c

Lorsqu’un drone rebelle est apparu au-dessus d’une grande messe publique dirigée par le Pape François en Slovaquie le 15 septembre dernier, la menace a été neutralisée – sans aucune perturbation pour les fidèles – par la solution tactique au sol anti-drone EnforceAir du D-Fend d’Israël.

Selon les nouvelles informations disponibles rapportées par le Jerusalem Post, le drone suspect a survolé la cérémonie religieuse à laquelle ont assisté 90 évêques, 500 prêtres et 60 000 catholiques à Šaštín, site du sanctuaire marial national.

« EnforceAir a repoussé le drone rebelle, le renvoyant à sa position de décollage d’origine, loin de la grande foule », a déclaré un porte-parole de D-Fend au Jérusalem Post.

Travaillant en coordination avec le ministère de l’Intérieur slovaque, D-Fend a déployé sa technologie lors de plusieurs apparitions en extérieur du pape en Slovaquie du 12 au 15 septembre.

« Notre système, en mode autonome ou manuel, détecte, localise et identifie les drones malveillants dans votre espace aérien, puis neutralise la menace en vous permettant de prendre le contrôle total du drone et de le faire atterrir en toute sécurité dans une zone prédéfinie », explique la société.

« Comme le système ne repose pas sur des brouilleurs ou une technologie cinétique, EnforceAir évite les dommages collatéraux, les interférences, et les perturbations. La continuité prévaut au fur et à mesure que les communications, le commerce, les transports et la vie quotidienne se déroulent sans heurts. »

Un représentant de l’équipe de sécurité du Pape a déclaré que la solution EnforceAir « a pris le contrôle du drone voyou qui menaçait la sécurité potentielle du pape, de la foule et des VIP présents, rapidement et facilement« .

Un jour avant cet incident, la société D-Fend Solutions, basée à Ra’anana, a annoncé que son système de commande et de contrôle multi-capteurs (MSC2) avait remporté le prix du « nouveau produit de l’année » de Security Today dans la catégorie véhicule aérien sans pilote (drone).

Les organisateurs du sommet du G7 qui s’est tenu en juin dernier à Cornwall, en Angleterre, ont également choisi la technologie de D-Fend pour protéger les dirigeants mondiaux en visite.