FILE - In this July 20, 2016 file photo, a masked Palestinian militant from the Izzedine al-Qassam Brigades, a military wing of Hamas, stands in front of rocket launchers during a weapon exhibition at a Hamas-run youth summer camp, in Gaza City. Over the years, the Islamic militant Hamas group has built up a large arsenal of rockets and missiles that have evolved from rudimentary short-range projectiles into powerful weapons capable of striking virtually anywhere in Israel. (AP Photo/Adel Hana, File) AP Photo/Adel Hana, File
Palestinian terrorist in Gaza. (AP Photo/Adel Hana, File)

Suite à la récente visite d’une délégation du Hamas à Téhéran, le régime iranien aurait décidé d’accroître son soutien mensuel à l’organisation terroriste qui contrôle la bande de Gaza.

Source: Aurora

Selon des informations publiées dans la presse israélienne, une source arabe a déclaré que l’Iran commencerait à soutenir le Hamas avec 30 millions de dollars par mois, une augmentation significative par rapport au financement fourni à ce jour.

En échange de cette aide, le régime persan aurait demandé au Hamas de fournir des informations sur l’emplacement des magasins de missiles israéliens, selon le rapport publié par la chaîne israélienne Channel 12, qui aurait assuré que le mouvement terroriste lui aurait déjà communiqué plusieurs informations.

Pour sa part, le Hamas aurait demandé à l’Iran de jouer le rôle de médiateur entre eux et le régime syrien de Bashar al-Assad afin de faciliter un plus grand rapprochement entre les parties.

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Danny Danon, a évoqué ces informations et souligné que “malgré le manque de nourriture et de médicaments, l’Iran et le Hamas ont manifestement beaucoup d’argent pour le terrorisme” et a déclaré qu ‘”Israël est déterminé à agir contre toutes les branches des opérations terroristes en Iran “.

Il y a quelques semaines, une délégation du mouvement terroriste du Hamas, dirigée par le chef adjoint du bureau politique du Hamas, Saleh al-Arouri, s’est rendue à Téhéran et a rencontré le dirigeant suprême iranien Ali Khamenei.

Le dirigeant iranien a estimé que le mouvement terroriste du Hamas, responsable de milliers d’attaques contre Israël, “est au cœur de l’affaire palestinienne, tout comme l’affaire des palestiniens est au cœur du monde musulman“.

Khamenei a déclaré que la cause palestinienne avait fait des progrès significatifs, comme en témoigne l’évolution des “armes” palestiniennes: “Il y a quelques d’années, les palestiniens se sont battaient avec des pierres. Mais aujourd’hui, au lieu de pierres, ils sont équipés de missiles de précision.” .

La délégation du Hamas a remercié l’Iran pour son soutien au mouvement qui contrôle la bande de Gaza et a souligné la solidarité du Hamas avec l’Iran en veillant à ce que toute sanction contre la République islamique et les menaces proférées par les États-Unis et Israël constituent également une “action hostile contre les palestiniens et le Hamas “.