People visit a military show marking the 40th anniversary of Iran's Islamic Revolution that toppled the U.S.-backed shah, at Imam Khomeini Grand Mosque, in Tehran, Iran, Sunday, Feb. 3, 2019. Since 1992, Iran has developed a self-sufficient military weapons program, producing mortars to missiles. (AP Photo/Vahid Salemi) (AP/Vahid Salemi)
Iran Military Exhibition

L’armée de l’air israélienne a ajusté ses défenses aériennes et plusieurs ambassades israéliennes à travers le monde ont renforcé leur niveau d’alerte à la lumière des tensions croissantes causées par l’Iran.

Par l’équipe d’Unis avec Israël, avec les archives de Jpost

Selon des informations parues dans les médias israéliens, une série d’ajustements ont été apportés aux systèmes de défense antiaérienne de l’armée de l’air israélienne, au regard de la menace que représente l’Iran et du risque qu’il ne tente de lancer une attaque à l’aide de missiles ou de drones, semblable à l’attaque perpétrée au mois d’octobre dernier contre l’Arabie Saoudite.

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, le lieutenant général Aviv Kochavi et le Premier ministre Benjamin Netanyahou ont mis en garde ces derniers jours contre la menace croissante posée par la République islamique, qui, selon eux, devient de plus en plus audacieuse et plus disposée à réagir aux attaques israéliennes visant les infrastructures et milices iraniennes.

“L’Iran a pour objectif de développer des missiles guidés dotés d’une précision qui leur permettrait d’atteindre n’importe quelle cible en Israël dans un intervalle de 5 à 10: il le fait désormais”, a déclaré Netanyahou lundi soir lors d’un événement dans les locaux de l’Agence juive. “L’Iran veut utiliser l’Irak, la Syrie, le Liban et le Yémen comme bases pour attaquer Israël avec des missiles statistiques à guidage de précision. Cela représente un très grand danger.”