President Donald Trump meets with Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu in the Oval Office of the White House, Monday, March 5, 2018, in Washington. (AP Photo/Evan Vucci) (AP/Evan Vucci)
Netanyahu Trump

La mesure a été soutenue par Israël, et le Premier ministre Benjamin Netanyahou a qualifié cette décision de “très importante”.

Lundi, les États-Unis ont confirmé qu’ils élimineraient toutes les exemptions accordées à huit économies qui permettaient à ces dernières d’acheter du pétrole iranien sans encourir de sanctions. Cette mesure s’ajoute à une liste de pressions croissantes visant à éliminer tous les revenus pétroliers de la République islamique.

Cette mesure a été célébrée par Israël, et qualifiée par le Premier ministre Benjamin Netanyahou de “décision très importante de renforcer la pression sur le régime terroriste“.
Nous soutenons la détermination des Etats-Unis face à l’agression iranienne et c’est le bon moyen de l’arrêter”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le ministre des Affaires étrangères, Israel Katz, a expliqué: “Seules des mesures aussi sévères pousseront les ayatollahs en Iran à cesser de développer complètement le dangereux programme nucléaire et à soutenir Hezbollah et d’autres organisations terroristes de la région. ” Israël restera le partenaire loyal des États-Unis dans la lutte contre l’agression iranienne “, a-t-il déclaré.
La décision de Trump a fait monter les prix du pétrole à leur plus haut niveau en 2019. Bien que la Maison Blanche ait déclaré travailler avec l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis, elle devait veiller à ce que le marché du pétrole soit “approvisionné de manière adéquate“. Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a réaffirmé lundi que l’objectif de Washington était de réduire à zéro les exportations de pétrole de l’Iran, ajoutant que les Etats-Unis ne prévoyaient d’accorder aucun délai supplémentaire après le 1er mai.

Source: Itón Gadol