(Avi Ohayon/GPO) (Avi Ohayon/GPO)
Netanyahu Modi

Les sociétés israéliennes fourniront à l’Inde des technologies d’imagerie médicale, des systèmes de filtrage des déchets industriels et des installations de lutte contre les moucherons sur les fruits.

Par: l’équipe d’Unis avec Israël

Six start-up israéliennes proposant des technologies innovantes dans les domaines de la santé, l’ agriculture et la gestion de l’ eau ont participé à la dernière étape du programme « Israël-Inde Pont à l’ innovation » de l’Autorité de l’ innovation en Israël, lancée au cours de la dernière année lors de réunions bilatérales entre les premiers ministres des deux pays .

Les 18 entreprises initialement sélectionnées pour participer à ce programme ont présenté leurs technologies aux PDG et investisseurs d’Israël et d’Inde lors d’une journée de démonstration organisée la semaine dernière au complexe Urban Place à Tel Aviv.

Les six entreprises choisies pour accéder à la phase finale piloteront leurs solutions en Inde.

Parmi les remarquables participant à la journée de démonstration figuraient des représentants de l’agence indienne India. Le conférencier d’honneur était Rohtash Mal, président d’EM3 Agriservices, connu en Inde comme «l’Uber des agriculteurs». L’entreprise loue du matériel aux agriculteurs en fonction du temps ou des acres cultivés, évitant aux agriculteurs d’acheter du matériel coûteux et leur permettant d’accéder à une technologie de pointe à faible coût.

Les six entreprises gagnantes choisies pour accéder à la phase pilote du programme fourniront un ensemble complet de solutions aux divers défis auxquels l’Inde est confrontée.

En agriculture, Amaizz, une entreprise qui a développé un dispositif de séchage portable permettant le stockage à sec de produits agricoles, est d’une importance immense sur le marché indien, où il est difficile d’expédier des produits frais.

Biofeed est une société qui a développé un dispositif pour lutter contre les moucherons des fruits, des insectes ravageurs destructeurs du rendement en mangue et autres fruits de l’Inde.

Concernant les soins de santé, Zebra Medical, une société développant des technologies d’imagerie médicale, et MobileODT, qui a mis au point des dispositifs de diagnostic du cancer du col de l’utérus, permettront au système de santé indien de bénéficier de leurs inventions.

En matière de gestion de l’eau, Aquallence, société ayant développé un dispositif de traitement de l’eau avec Ozone, et AMS Technologies, qui a développé un système de filtration des eaux industrielles, aideront l’Inde à lutter contre la pollution des eaux.

Pic dans les relations israélo-indiennes

Les 18 entreprises initialement sélectionnées ont été examinées par un panel de juges d’Israël et d’Inde qui a passé en revue plus de 150 demandes. Les entreprises ont participé à un processus de formation et d’ateliers de six mois comprenant des informations sur les marchés indiens, des visites professionnelles, des événements de réseautage, des conseils et des rencontres avec des cadres supérieurs, des dirigeants, des experts et des entrepreneurs dans les domaines suivants: gestion de l’eau, agriculture et soins de santé.

Dr. Ami Appelbaum, scientifique en chef au ministère israélien de l’économie et de l’industrie et Président de l’Israel Innovation Authority, a déclaré que “le pont Israël-Inde vers l’innovation est un tremplin pour la coopération entre les innovateurs israéliens et les entreprises indiennes. La collaboration entre l’Inde, une économie massive avec le taux de croissance le plus élevé au monde, et Israël, la «Startup Nation», pour développer des solutions technologiques à divers défis, est synergique et unique. Il y a un réel désir mutuel, soutenu par des investissements substantiels, de piloter ces projets de coopération en Inde afin de résoudre les défis mondiaux pressants, spécialement en Inde, mais aussi partout dans le monde.

Avi Luvton, directeur exécutif du bureau Asie-Pacifique de l’Israel Innovation Authority, a souligné que le programme «Pont vers l’Innovation» connaissait un pic dans les relations israélo-indiennes qui a débuté il y a plus d’un an et qui a été renforcé par des visites bilatérales. les deux premiers ministres, reflétant une ère dans laquelle de nombreuses nouvelles opportunités s’ouvrent à l’économie indienne.