A broken window in the Jewish community in Rostock, northern Germany. (AP/Thomas Haentzschel) (AP/Thomas Haentzschel)

Une femme juive enceinte a été agressée à l’entrée d’un hôpital de Londres. Son mari était sur les lieux et ni l’un ni l’autre n’a été physiquement blessé. La police anglaise a confirmé qu’elle tentait de retrouver l’agresseur, qui aurait menacé le couple de « leur casser tous les os ».

Source : Aurora

L’agresseur a affronté le couple à l’entrée du Whittington Sanitarium, dans le nord de Londres. En plus de menacer la famille juive, il a jeté une bouteille de deux litres sur la femme enceinte. Au-delà du choc évident, il n’y a pas eu de conséquences majeures pour les victimes.

De nouveau à Londres, des juifs ont été attaqués. Rappelons que la semaine dernière également, Tzipi Hotovely, ambassadrice israélienne au Royaume-Uni, a été évacuée d’un événement dans la capitale anglaise suite à une manifestation palestinienne.

Des protecteurs bénévoles de la communauté juive du nord de Londres ont exprimé leur mépris envers ce qui était arrivé au couple juif, sur les réseaux sociaux. Quelques heures plus tard, le compte officiel de l’hôpital de Whittington a répondu à cette affirmation en confirmant qu’ils se tenaient à la disposition de la justice et qu’ils s’opposaient à « toutes sortes de discrimination« .