(IDF)

Ils sont les yeux de Tsahal. Et sont définitivement indispensables.

Leurs gardes de plusieurs heures de suite les obligent à rester les yeux rivés sur des écrans. Une tâche aussi bien difficile que précieuse pour le bien de tout le peuple d’Israël.