Economy Minister Naftali Bennett. (Flash90) Minister Naftali Bennett. (Photo: Flash90)

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré que la correspondante d’Al Jazeera, Shireen Abu Akleh, qui a été tuée lors d’un raid des Forces de défense israéliennes (FDI) à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, est très probablement décédée à la suite de tirs intenses de terroristes Palestiniens.

Source : Aurora

« Sur la base des informations que nous avons recueillies, il semble probable que des hommes armés palestiniens, qui tiraient sans discernement à ce moment-là, soient responsables de la mort malheureuse de la journaliste« , a déclaré Bennett.

Le chef de l’exécutif a souligné que des palestiniens de la ville avaient été filmés en train de célébrer le fait d’avoir touché un prétendu soldat israélien.

« Des palestiniens à Jénine ont même été filmés en train de se vanter : « Nous avons touché un soldat ; Il est allongé sur le sol. »

« Cependant, aucun soldat de Tsahal n’a été blessé, ce qui laisse penser que ce sont des terroristes palestiniens qui ont tiré sur la journaliste« , a déclaré Bennett.

Le Premier ministre a souligné qu’« Israël a demandé aux palestiniens de mener une analyse et une enquête pathologiques conjointes, sur la base de toute la documentation et des conclusions existantes, pour parvenir à la vérité. Jusqu’à présent, les palestiniens ont rejeté cette offre« .

Le chef de l’exécutif a assuré que « les forces de Tsahal poursuivront leurs opérations anti-terroristes » en Cisjordanie « pour mettre fin à la vague meurtrière de terrorisme et rétablir la sécurité des citoyens d’Israël ».

La journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh, 51 ans, correspondante d’Al Jazeera, a reçu une balle dans la tête alors qu’elle couvrait une opération menée par les troupes israéliennes pour arrêter des suspects à Jénine.

Abu Akleh portait un casque et un gilet bleu avec le mot « presse » dessus, selon une vidéo de l’incident publiée sur les réseaux sociaux.

Le Président palestinien Mahmoud Abbas a qualifié la mort d’Abou Akleh de « crime horrible« . Bennett a condamné, en réponse, Abbas pour « avoir blâmé sans fondement Israël« .

Un autre journaliste, Ali Samoudim, qui travaille pour le quotidien palestinien Al Quds, a été blessé au dos ; mais son état était stable.

Le ministre de la Justice, Gideon Saar, a déclaré : « Les palestiniens, comme d’habitude, répandent une diffamation sanglante contre Tsahal.’

Saar a déclaré que « la mort de tout être humain est une tragédie« , et qu’il y avait des indications que les coups de feu ayant tué la journaliste palestinienne avaient été tirés par des palestiniens armés et non par des soldats israéliens.

« Les palestiniens ont rejeté l’offre d’Israël d’ouvrir une enquête conjointe, et on doit se demander pourquoi« , a déclaré Saar. « Je pense qu’ils l’ont rejetée parce qu’ils n’ont pas d’intérêt à ce que la vérité soit connue.«