IDF soldiers combat a Hamas-ignited fire. (
Gaza fire

Près de la moitié des forêts du Fonds National Juif (FNJ) et près du quart des réserves naturelles israéliennes près de Gaza ont été consumées par des incendies déclenchés par le Hamas.

Par: Nikki Guttman / Israel Hayom via JNS

Plus de la moitié des forêts du Fonds National Juif dans le Negev occidental a été réduite en cendres à la suite des six derniers mois d’incendies terroristes causés par des membres du Hamas dans la bande de Gaza, a annoncé mardi le FNJ.

Selon le FNJ, des incendies provoqués par des ballons et des cerfs-volants envoyés au-delà de la frontière de Gaza vers Israël auraient emporté 8 648 acres de terres dans le sud d’Israël. Les experts estiment qu’il faudra des années pour réhabiliter les zones brûlées.

Sur un total de près de 9 000 acres perdus à ce jour, environ un tiers (2 965 acres) appartient au FNJ, ce qui représente plus de la moitié des 5 189 acres de terrains que possède le FNJ, adjacents à Gaza. Les attaques ont provoqué plus de 1 100 incendies individuels sur les seules terres du FNJ depuis que le Hamas a commencé à utiliser la tactique destructive en mai.

3 459 acres supplémentaires constituent des réserves naturelles désignées, dont une grande partie a subi des dommages catastrophiques. Près du quart, 22% des réserves naturelles israéliennes situées près de Gaza a été détruit au cours des six derniers mois.

Selon l’Autorité Israélienne de la Nature et des Parcs, les réserves naturelles qui ont subi les dommages les plus graves depuis début septembre incluent Be’eri, détruite à 78% par des incendies; Kurkar Niram (77%), Karmia (50%), Gvaram (30%), Nahal Grar (27%) et Habesor (21%). Au-delà de consommer la vie végétale, les incendies ont dévasté la faune locale, à l’image des oiseaux et des tortues.

Les incendies criminels ont également entrainé la perte de 1 235 acres de terres agricoles cultivées, ainsi que 988 acres de terres dégagées.

Daniel Gigi, directeur de la région sud du FNJ, a déclaré: «Même si la vague d’incendies se poursuit, grâce à la coopération des services d’incendie et de secours, de l’Autorité Israélienne de la Nature et des Parcs, des membres des communautés locales, des volontaires et de l’armée israélienne, nous parvenons à éteindre les incendies rapidement. «