President Reuven Rivlin met with Pope Francis at the Vatican

« Le Hamas, encore et toujours, aggrave la situation en exploitant de manière cynique la population de Gaza », a déclaré le président israélien Rivlin au pape François.

Par: l’équipe d’Unis avec Israël

Lors d’une réunion avec le pape François au Vatican, le Président Reuven Rivlin a accusé le Hamas de chercher une escalade de la situation tout en exploitant cyniquement la population de Gaza.

Les deux dirigeants s’étaient déjà rencontrés une première fois en 2015, avant que le Pape n’entreprenne d’inviter de nouveau Reouven Rivlin et son épouse Nehama ce mois-ci.

Le Président israélien a profité de l’occasion pour remercier le Pape pour les relations amicales existant entre le Saint-Siège et le peuple juif à l’occasion du 25e anniversaire de l’adoption de l’accord fondamental de décembre 1993, ayant précédé la nonciature du Vatican à Jérusalem et l’ouverture de l’ambassade d’Israël au Saint-Siège en janvier 1994.

Rivlin a remercié le pape pour ses positions et pour son travail de lutte contre l’antisémitisme. « Votre condamnation absolue des actes d’antisémitisme et votre définition d’actes antichrétiens constituent une étape importante dans la lutte en cours pour y mettre un terme« , a déclaré le Président, soulignant que « l’État d’Israël jouit d’une totale liberté de culte ». pour toutes les religions dans tous les lieux saints. « 

Les deux dirigeants ont bien évidemment évoqué la situation régionale, Rivlin n’ayant pas manqué de souligner le dur quotidien des habitants du sud d’Israël, soumis à d’incessants tirs de roquettes.

«Le Hamas, encore et encore, aggrave la situation en exploitant cyniquement la population de Gaza», a-t-il déclaré. « Israël ne veut pas d’escalade, et ne cherche pas non plus à blesser des civils innocents, mais ne restera pas les bras croisés pendant que le Hamas sape la stabilité et nuit à nos civils. »

Rivlin a précisé auprès du Pape François que le retour des dépouilles des soldats de Tsahal et des citoyens israéliens toujours détenus par le Hamas constituait une condition humanitaire fondamentale à tout éventuel arrangement futur.

La rencontre entre les deux dirigeants était axée sur le projet israélien «La terre des monastères», qui progresse dans la vallée du Jourdain, près du site du baptême de Jean-Baptiste.

Rivlin a déclaré au Pape qu’il faisait la promotion de ce projet par souci de développer de nouvelles possibilités de pèlerinage chrétien en Terre sainte. « Le développement du site est un élément important de la construction de ponts entre les peuples et les religions et permettra à la vision de la coexistence de devenir une réalité de la coopération entre israéliens, jordaniens et palestiniens. »

Rivlin a ajouté que les monastères, autrefois encerclés par des champs de mines et inaccessibles, seraient remis à leurs propriétaires chrétiens pour être restaurés et rouverts dans la seconde moitié de 2019, une fois le danger éliminé, offrant ainsi une zone de pèlerinage pour les visiteurs du monde entier.

«Le pèlerinage chrétien en Israël a augmenté ces dernières années et constitue une partie importante de notre tourisme entrant de nombreux pays. Encourager cela est important pour nous et pour le Vatican », a déclaré le Président.

À la fin de la réunion, Rivlin lui a présenté «Assemble Jerusalem», une copie 3D en acier inoxydable de la vieille ville de Jérusalem créée par Lorin Fridberg, étudiant à l’Académie des arts et du design de Bezalel. Le Président a déclaré au Pape que sa conception était basée sur les contours des quartiers de la vieille ville qui peuvent être démantelés et réassemblés, en les reliant et en les fusionnant en un seul objet complet.

«Jérusalem est une ville sainte pour les trois religions monothéistes depuis des siècles. Pour le peuple juif, Jérusalem est le centre spirituel depuis l’époque du Premier Temple, il y a plus de 3000 ans, mais c’est aussi un microcosme de notre capacité à vivre ensemble », a déclaré le Président.