Israeli PM Benjamin Netanyahu with a map from President Donald Trump. (Noam Revkin Fenton/Flash90) Noam Revkin Fenton/Flash90
Israeli PM Benjamin Netanyahu with a map from President Donald Trump. (Noam Revkin Fenton/Flash90)

Alors que l’Etat qui soutient le plus au monde le terrorisme maintient et réaffirme sa volonté de détruire l’Etat hébreu, l’Etat d’Israël affirme qu’il n’hésitera pas à riposter.

Par l’équipe d’Unis avec Israël et AP

S’exprimant lors d’une cérémonie militaire jeudi, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a lancé un message d’alerte, expliquant que l’Iran et ses alliés étaient en train de “s’armer sans relâche“.

En effet, la République islamique affiche désormais ouvertement ses intentions belliqueuse, n’hésitant notamment plus à entreprendre des attaques dirigées contre le Yémen et l’Arabie Saoudite tout en soutenant des groupes terroristes dans toute la région, dont certains se trouvent désormais aux portes d’Israël.

Le seuil d’audace de l’Iran dans la région est en train de s’élever et il augmente encore davantage en l’absence de réponse“, a déclaré Netanyahu.

Netanyahou n’a pas donné davantage de détails, mais ces commentaires surviennent après le retrait américain de forces syriennes et l’absence de réaction face à une prétendue attaque iranienne contre des installations pétrolières saoudiennes.

En juin, le président Donald Trump avait annulé l’attaque projetée contre l’Iran en réponse à la destruction d’un drone américain.

Netanyahu a déclaré qu’Israël “n’hésiterait pas à frapper sévèrement quiconque tenterait de nous attaquer”.